Accueil - Nous Joindre  
 


 Observez la tourbière

 

Le site privilégié pour en apprendre sur une tourbière est la Grande Tourbière de Villeroy.

 

Le site vous offre plus de trois kilomètres de sentier dont 1,2 km sur un trottoir de bois déposé sur la tourbe.

 

Venez découvrir se qui s'y cache et comment elle s'est formé au fil des siècles.

 

 

 

Six panneaux d'interprétation vous présentent les sujets suivants:

 

  • la formation de cette tourbière suite au retrait de la Mer de Champlain;
  • les caractéristiques exceptionnelles de la tourbière;
  • la grande diversité d'habitats;
  • la tourbe, ses caractéristiques, ses utilisations, sa récolte...;
  • l'importance des tourbières (fonctions, rôles, bienfaits...);
  • l'historique de la Petite ligne de chemin de fer.

 

 

La Grande tourbière de Villeroy c'est aussi...

 

  • une éponge équivalent à 15 000 piscines olympiques qui filtre et purifie l'eau;
  • une epaisseur moyenne de tourbe de 1,3 mètres;
  • un catalyseur permettant de diminuer les risque d'inondation lors de crue intense et de diminuer l'impact des sècheresse sur les cours d'eau et sur la napps phréatique;
  • un lieu de conservation majeur ou la tourbe n,est pas exploité commercialisation mais plutôt mise en valeur;
  • la deuxième tourbière d'importance dans le Sud du Québec à cause de sa faible perturbation, sa représentativité (possède 11 des 13 habitats typiques ou associations végétales) et de son fort potentiel pour les espèces menacées ou vulnérables.

Plantes particulières et en forte concentration:

 

Mousse de sphaigne

 

Fougère Woodwardie de Virginie (probablement une des conentration la plus importante au Québec).

 

Lianigrette (vivace aquatique très répandue)

 

 

Plantes insectivores: (vivant dans un sol faible en nutriments, ces plantes se nourrissent d'insectes).

 

Sarracénie pourpre (grande fleur dont la feuille forme une urne qui retient l'eau pour capture les insectes).

 

Rossolis (plante insectivore dont les fleurs sont recouvertes de poils collants visant à capture leur proie).

 

 

Oiseaux:

 

La Maubèche des champs (devenue rare à cause de l'évolution de l'agriculture).

 

La paruline à couronne rousse 

 

Hibou des marais (ayant un potentiel mais jamais observé)

 

Grue du Canada (ayant un potentiel mais jamais observé)

 

 

Médias   -  Partenaires   -  Tourisme Érable   -  Météo   -  Plan du site